Nos Battles, tout une histoire ..

Introduction :

On peut dire que la culture hip-hop a conquis la planète entière, de Détroit à Tokyo, en passant par Bamako ou encore Caracas, et plus particulièrement en France depuis les années 90 où elle s’est fortement développée avec ses propres groupes français reconnus mondialement.

photo article

Celle-ci est aujourd’hui sortie des quartiers pauvres et concerne l’ensemble de la jeunesse. De plus en plus pratiquée par le grand public, elle subit plusieurs transformations :

Au départ pratiquée principalement pas une jeunesse issue de familles défavorisées.  Le Hip-hop, sa danse, son chant, son art, sa culture, est aujourd’hui un langage universel sur la planète qui nous rassemble tous autour d’une même passion.

Alors pourquoi pas nous, pourquoi pas s’y mettre et pourquoi pas en organiser nous même. Après réflexion, on s’y est mis, organisons nos propres évènements, dans notre ville, celle-ci à pour slogan «Oignies bouge la vie», bougeons là davantage, à notre manière.

Sans titre-3

Ainsi sont nés deux événements Hip-Hop, ouverts à tous :

A Oignies, pas moins de 500 personnes, public & danseurs se réunissent grâce au Caj & l’ association. Un regroupement de danseurs viennent se confronter chaque année, dans la bonne humeur. Le déplacements ne leurs font pas peur, Calais, Dunkerque, Béthune, Lille, Roubaix, Mons (Belgique), Amiens, Paris, Douai, Boulogne, Valenciennes … tous se réunissent et s’affrontent amicalement.

Les Battles :

A l’origine développée dans les quartiers difficiles du Bronx, cette danse en a conservé un esprit de gangs.
Ainsi dans le but d’atteindre notre objectif Dream NewYork, nous avons mis en place ces spectacles époustouflants.

Mais qu’est ce qu’une battle ?
Sans titre-4

Un peu d’histoire :

A l’origine, la battle était un événement « underground » originaire des Etats Unis.

Son principe, était de permettre aux gangs de se défier en dansant au lieu d’utiliser les poings et les armes. Au milieu des années 1970 aux USA, en plein cœur du Bronx, les communautés se rassemblaient, il y avait des battles en rap, en deejaying mais la plus connue et la plus représentative reste la battle en danse hip hop.

A l’origine, le vainqueur était choisi par le public, ce qui engendrait des discussions interminables en raison de la partialité de cette méthode. Depuis, c’est souvent un jury reconnu par le milieu qui officie.

Aujourd’hui en France, la virtuosité et la performance sportive de la danse sont autant mises en avant que
l’aspect artistique. Sur une durée déterminée, chaque crew ou duo s’affronte, proposant à tour de rôle leurs meilleurs
passages. Les solos ou combinaisons s’enchaînent, se répondent en s’adaptant sur une musique sélectionnée par un DJ.

L’idée est de surpasser l’autre dans des domaines aussi variés que l’attidude, la variété des styles, la musicalité, la technique ..

Mais attention, certaines règles doivent être respectées, sous peine d’être pénalisées par les juges jeunes officiels:
Sans titre-5

  • Les gestes provocateurs ou irrespectueux sont proscrits.
  • Chaque groupe a un temps de passage défini et un espace de danse cadré.
  • Au delà du fait de s’être affrontés et d’avoir défini un gagnant et un perdant, les danseurs se « checkent » et vont facilement à l’accolade à l’issu des battles.

N’oublions pas que le respect est une des valeurs de base de cette activité :

Ainsi, danse de rue propre à la culture Hip-Hop, la règle est : “Tout est permis à Tous SAUF le manque de respect“.

Nos battles : 

Sans titre-6

Depuis maintenant quelques années, l’association a repris un concours de danse organisé par le CAJ de Oignies, Rashead Amenzou & la ville de Oignies. Ils l’ont appelé «Battle Beginner» pour la simple et bonne raison que les pratiques du Hip-Hop à Oignies était débutantes et intermédiaires.

Aujourd’hui, nous, membres de l’association s’occupons nous même de cet évènement depuis la 4ème édition (nous en sommes à la 8éme). Nous y avons apporté quelques modifications, afin d’accroître sa notoriété et attirer plus de monde, public et danseurs.

La dernière édition #7 nous a ainsi permis de réunir 500 personnes dans l’une des installations sportives de Oignies et créer ainsi un spectacle époustouflant.

À la suite de ce battle, axé vers les débutants de la danse Hip-Hop, nous en organisons un second, ouvert aux confirmés, certains professionnels avec quelques groupe de renommée nationale : Le Battle OneHipHop Session.

Voici donc nos deux gros concours de danse, renouvelés chaque année au sein de notre commune. En ce qui concerne les bénéfices de ces événements, ils servent tous à financer notre projet Dream New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *